Retour accueil Népal

 

Organisation du séjour - Préparatifs

 

Choix de l'agence de trekking


>> Objectif recherché : faire un trek au Népal pour découvrir la gentillesse de ses habitants et approcher des sommets à 8000m sans nécessairement les gravir !

Par quel moyen organiser ce voyage ? Plusieurs solutions étaient envisageables :
  1. passer par un voyagiste en France spécialiste du trekking : Voyages Allibert, Nomade Aventure, etc.
  2. passer par une agence locale contactée depuis la France.
  3. partir en espérant trouver son bonheur sur place.
La première solution à l'avantage de la facilité : choisir sur catalogue le trek à faire... et rien d'autre. Il faut se documenter un miminum pour savoir si le trek correspond à ce que l'on cherche. Le voyagiste donne des conseils sur l'équipement et des infos pratiques. L'assurance rapatriement (spécifique haute montagne) peut être souscrite en même temps que le paiement du voyage. Le + souvent, on intègre un groupe déja constitué et on bénéficie d'une prestation de relativement bonne qualité : par exemple, un cuisinier dédié au groupe se charge de sélectionner les aliments. Souvent, un nombre minimum de participants (entre 3 et 5) est imposé pour que le voyage soit effectif. L'effet de groupe est pour certains un avantage, pour d'autres un gros inconvénient. c'est selon le caractère de chacun.

La deuxième solution permet de partir avec un budget plus faible tout en gardant le choix du trek. "Cerise sur le gâteau", l'itinéraire est souvent fortement personnalisable (hôtel, moyen de transport, longueur des étapes). Qui dit personnalisation, dit implication plus grande dans la préparation du voyage et demande un minimum de temps pour faire ses choix en toute connaissance de cause. On peut partir seul, en couple ou en groupe, pas de minimum de participants imposé.. Il est possible aussi d'opter pour une formule toute faite. Certaines démarches restent à faire soi-même : assurance rapatriement par exemple. Et bien entendu, pas de cuistot réservé. C'est donc un peu plus contraignant que la première solution et les prestations ne sont pas exactement les mêmes bien qu'assez proches.

Enfin, la solution du "on verra sur place". Il est très facile à KTM de trouver une agence locale pour se faire un trek, visiter la vallée de KTM ou Chitwan (parc). Cependant, il faut prévoir du temps pour démarcher sur place et comparer les offres. De +, si on a des besoins spécifiques comme celui d'avoir un guide en français (notre cas), on n'est pas certain de trouver son bonheur. Enfin, difficile de connaître le sérieux d'une agence en poussant simplement la porte de celle-ci... Bref, la solution de l'agence népalaise s'est vite imposée comme LA solution , permettant liberté, personnalisation de la prestation et tarif modéré. Mais quelle agence choisir ? Heureusement, internet et ses forums ont été là pour nous aider...

L'agence Nepal Ecology Trek (NEP) a su nous séduire : site internet en français, nombreuses possibilités de trekking ou de visites, réponse rapide et en français par courriel, possibilité d'avoir un guide en français, documentation riche, pas besoin d'avancer une somme d'argent... En + l'agence les sommes récoltées par l'agence avec les treks participent au fonctionnement d'un dispensaire gratuit dans les Hélambus au Népal, et au parrainage scolaire d'enfants déshérités, et les porteurs ont des charges limitées à 22kg chacun (parfois le double dans certaines agences). Bref tout pour plaire et nous ne serons pas déçus pas cette agence. Voir mes impressions ici.
 

Choix de l'assurance rapatriement montagne


>> Partir en montagne nécessite de prévoir une assurance rapatriement spécifique en cas de coup dur. En effet, avec les assurances souscritent habituellemment lors du paiement du vol, on a le + souvent des frais d'annulation, de pertes de bagages et un rapatriement pour divers raisons (décès dans la famille par exemple). On a aussi parfois un rapatriement sanitaire (jambe cassée...) mais il ne prend en charge que les frais à partir du poste de secours, pas la recherche ou les frais de sauvetage ! D'où le besoin de souscrire à une assistance couvrant les frais de recherche en montagne ou de secours.

Cette assurance doit être suffisante pour couvrir les frais d'un éventuel rapatriement par hélicoptère (1500 €). Certaines agences de trekking la demande comme Népal Ecology Trek, cf. leurs conditions générales (extrait) : "Vous devez absolument avoir une assurance couvrant, les accidents, rapatriement sanitaire, secours en montagne et rapatriement hélicoptère." On peut toujours passer outre via une décharge écrite et signée mais de toute façon c'est plus prudent, un pépin est si vite arrivé.

La plupart du temps, l'assureur propose un lot : assurance annulation + rapatriement et secours. Pour l'assurance annulation, on est en principe déjà couvert par une carte bancaire (si paiement du voyage par carte bien entendu) mais les prestations varient d'une carte à l'autre. Elles sont + ou - complètes. De toute façon, via l'assurance complémentaire il sera bien difficile de dissocier annulation et rapatriement !

En ce qui me concerne, ce "package" m'a coûté 34 € chez l'Européenne d'Assurances pour un séjour au Népal de 14j fin 2006. Cette assurance est liée au séjour (=voyage en avion) : que l'on parte seul en montagne, en groupe ou via une agence de trekking, le rapatriement est couvert. Attention à ne pas te tromper dans les dates toutefois...

Leur site : Européenne d'Assurances.
Les conditions générales pour le contrat choisi : contrat Leader. Il faut prendre l'option 3 pour les garanties recherche et secours.
Autre lien : quelques assureurs.
 

Choix de la compagnie aérienne


>> La réservation du vol s'est faite assez tardivement, le 13 septembre soit 2 mois avant le départ. L'idéal étant de réserver très tôt (6 mois avant) pour bénéficier des tarifs les + avantageux. En effet, pour les vols au Népal, il ne faut pas compter sur des promos dernières minutes comme on peut le voir pour d'autres destinations... J'ai suivi pendant un moment les prix (y compris après avoir acheté les billets, juste pour voir) et j'aurais pu faire mieux de 20 € environ en attendant mais c'est très risqué. On risque de devoir prendre à un tarif beaucoup + cher car les vols "bons marchés" seront déjà complets.

Ce sont les tarifs et les dates de trajet qui ont dicté notre choix de compagnie. Après élimination des classiques (Air France, etc) pour cause de tarifs prohibitifs et élimination des compagnies aux vols déjà pleins, il restait Gulf Air et Qatar Airways. Puis finalement que Gulf Air... J'avais déjà volé sur Gulf Air pour aller en Thaïlande et j'en avais été très satisfait. Là, il en a été tout autrement. Cf mes impressions.

A noter que les prix évoluent rapidement, d'un jour à l'autre. Ce qui est assez surprenant, c'est que parfois des vols sont complets le soir et pas le lendemain. Je suppose qu'il doit y avoir des réservations non confirmées qui reviennent dans le circuit. C'est d'ailleurs ce type de pb qui nous a joué un mauvais tour : le 12 au soir, le vol que je souhaitais (meilleures dates et un peu moins cher) était complet... du coup précipitation pour prendre un autre vol et réservation en catastrophe le lendemain. Et en cours de journée, le vol initialement visé était de retour ! Zut et rezut...

Un site intéressant pour aider à choisir : qualité des compagnies aériennes.


QUELQUE SOIT LA COMPAGNIE CHOISIE, N'OUBLIEZ PAS DE COMPENSER CARBONE POUR LA POLLUTION ENGENDRÉE !
www.actioncarbone.org


Copyright © 2007 par www.vadrouilleur.fr
Tous droits réservés