Etats-Unis 2008 
Jour après jour
Légende utilisée :
Texte : bulle explicative associée (info, anecdote...)
Texte : photo associée à droite de la page

 

 Jour 9 : Torrey -> Capitol Reef -> Arches National Park -> Moab

  Consultation carte - Trajet estimé : 2h46 minutes pour 157 miles
  Vendredi 26 septembre - Jour de 7h17 (heure Torrey) à 19h08 (heure Moab)

>> Lever un peu tardif pour se reposer un peu. La météo prévoit des orages ce qui exclut de faire Cathedral Valley, ça pourrait transformer la balade en 4x4 en véritable galère. A 9h, nous reprenons la route en direction de Moab avec pour pause la Scenic Drive de Capitol Reef. L'accès au parc se fait en quittant l'Hwy 24 vers le camping de Fruita, étonnant oasis de verdure au milieu de ce monde minéral. Bon arrêt pour ceux qui cherchent un coin de pique-nique. On peut accéder à des vergers et y faire provision de fruits. L'entrée du parc est après le camping, le beautiful pass permet d'y entrer. Le parc est grand et la voiture est nécessaire pour rejoindre les différents points de départ des balades proposées.

   Nous prenons à l'entrée un couple d'américains de Denvers pour les déposer au bout du chemin Grand Wash, chemin menant à diverses randonnées et où on peut voir Cassidy Arch. Ils vont faire la randonnée qui part du bas de Cassidy Arch et qui retourne à l'entrée du parc. Nous continuons Scenic Drive qui traverse le parc sur une quinzaine de km. Les 3 derniers km, en terre, sont impressionnants et nous cheminons dans un canyon longeant le Capitol Gorge Spur, route utilisée jusqu'en 1962 pour aller vers l'Est. Notre Jeep passe sans problème sur la terre en restant en mode 2 roues motrices, c'est du billard. Puis c'est l'arrêt derrière quelques voitures : un ranger du parc observe des animaux. Des mouflons ont pris place sur des rochers et le ranger explique que ce sont ses premiers mouflons aperçus cet été ! On tombe bien ! Photos. Nous repartons, la route en terre est agréable et nécessite quelques autres arrêts pour apprécier l'ambiance. Nous atteignons un petit parking, nous sommes alors au Pioneer Register où les inscriptions gravées dans la roche par les pionniers, haut sur les parois, sont encore visibles. C'est le départ de notre balade entre les rochers vers des citernes naturels, The Tanks. La marche se fait dans un corridor au milieu de blocs rocheux impressionnants. Mais l'orage gronde au loin et nous faisons demi-tour sans être parvenu aux tanks, dommage car nous ne devions plus être loin : pas envie cependant d'être surpris par des eaux diluviennes au milieu de ces passes connues pour être facilement inondables. Nous remontons le chemin à pieds puis retraversons le parc en voiture en faisant quand même une halte pour voir l'arche Cassidy, l'orage s'éloignant du parc. En remontant la route en terre Grand Wash où on avait laissé le couple, un arrêt est consacré à des puits d'anciennes mines d'uranium... Puis l'arche recherchée apparaît et nous domine, un sentier apparemment abrupt y montant. Nous le laissons tranquille (le sentier et Butch...). Nous faisons quand même un tour jusqu'à The Narrows sur le Grand Wash Trail.

  En sortant du parc Capitol Reef à destination de Moab, se trouve sur la gauche une ancienne école Mormond dans laquelle on peut apercevoir de vieux pupitres, un poêle... La route perd de sa splendeur et devient un peu monotone. Nous laissons de côté  Goblin Park. Peu avant l'arrivée sur Moad, nous longeons le parc d'Arches et nous présentons à l'entrée. Cette fois, on ne comprend pas grand-chose de ce que nous dit le ranger ... Ils ont un accent particulier ici ;-) ? La priorité est d'aller voir le coucher de soleil sur la fameuse Delicate Arch, symbole du parc aux 2000 arches : après toutes les photos vues sur ce coucher de soleil, je m'en voudrais de le rater ! La route au début du parc s'élève rapidement. Il faut plus de 20km pour se rendre au parking marquant le départ de la randonnée menant à Delicate Arch. 17h00, nous arrivons au parking : pas mal de monde bien entendu. Nous montons d'un bon pas comme d'habitude : une file de touristes prend d'assaut l'arche, un vrai pèlerinage ! En 3/4 d'heure nous sommes au sommet, l'arrivée à l'arche se faisant par une corniche praticable même par les personnes comme moi sujettes au vertige. La "délicate" est là siégeant à la périphérie d'un amphithéâtre, à attendre le soleil et prête à poser pour les touristes qui se placent déjà pour LA photo. Chacun assis sur la roche à discuter, manger, boire ou dormir. Quelques-uns essayent de s'approcher de l'arche pour poser, sous les sifflets des autres personnes qui ne veulent pas voir gâcher leurs photos... Cette arche est une star : même la flamme olympique est venue la visiter (en 2002) ! Enfin, le soleil rougeoyant  embrase l'arche qui de presque banale devient magique. Duo tout feu tout flambe, concert entre 2 artistes dont nous sommes ce soir les spectateurs privilégiés. Les appareils photos se déchaînent puis après quelques minutes l'excitation retombe laissant l'amphi sans voix (pardon, sans clic...). C'est alors la ruée pour la descente, il est 19h05. Au parking, nous décidons de ne pas dormir dans le parc (camping réservé et payé par internet) comme initialement prévu : manque de vivres pour ce soir et demain matin, essence au plus bas... Mal anticipé. Les 2 nuits suivantes sur Moab sont aussi déjà réservées, B&B et hôtel. De retour à Moab, nous faisons le plein. Puis c'est un peu la galère pour trouver un hôtel, la plupart sont complets (panneaux no vacancy). Nous en trouvons un, relativement cher (99$), le Moab Valley Inn puis dinons en face. Repas gargantuesque : le gâteau au chocolat dit "Tsunami" fait selon le menu 1 pound soit 453g ! On veut bien le croire : 4 étages et des épaules larges, de quoi mater n'importe quel estomac ! Heureusement, un doggy bag (sac pour emporter la nourriture) nous sauve la mise et la digestion. La serveuse nous dit qu'elle est habituée à ce que le client demande un doggy bag après avoir commandé ce gâteau, tu m'étonnes ! Une nouvelle fois, nous nous couchons tard : 23h30.




   

 

Les photos du jour

 Jour 10 : Moab (Arches National Park)

  Consultation carte du parc
  Samedi 27 septembre - Jour de 7h11 à 19h06 (heure Utah)

>> Journée consacrée à la visite du parc. Une fois de plus, nous prenons à l'hôtel un copieux petit-déjeuner (gaufres au sirop d'érable, etc) pour tenir toute la journée. L'occasion de discuter avec des français qui comme nous n'ont pas apprécié Las vegas.

  Nous entrons à nouveau dans le parc situé à la sortie nord de Moab et nous rendons au Devils Garden situé à l'extrémité nord du parc, à une trentaine de km de l'entrée quand même ! Il y a plusieurs arches à voir et accessibles à pieds par des sentiers. Autant marcher tant que la t° n'est pas trop suffocante... Nous faisons toutes les principales arches de Devils Garden sauf Private arch : superbe balade. Nous voyons Wall Arch qui s'est écroulée quelques semaines avant notre voyage puis le chemin emprunte le dos d'un rocher sur un passage surélevé avec quelques mètres de hauteur de part et d'autre. Pas impressionnant mais faire attention avec des enfants. Le plus difficile reste quand même de faire des photos sans personne dessus, faut être patient. Quelques arches :
  Landscape Arch : à la fois impressionnante par sa longueur (100m à sa base) et élégante par sa finesse (1,80 d'épaisseur à l'endroit le plus mince). Lors de l'attribution initiale des noms des arches, il y a eu inversion de panneaux entre Landscape Arch et Delicate Arch, ce qui explique que leurs noms ne correspondent pas à leurs morphologies !
  Navajo Arch : beau point de vue quand on est sous l'arche
  Double O Arch : étonnante. Lieu idéal pour se reposer (zones d'ombre).
Dark Angel semble bien loin, on zappe.

   Nous revenons à la voiture : nous avons encore pas mal de temps pour visiter les autres arches du parc qui se trouvent entre l'extrémité nord et l'entrée. En partant, nous jetons un coup d'oeil au camping qui n'a pas l'air aussi bien aménagé et confortable que celui de Bryce. Mais bien placée avec une jolie vue. Petit détour par Upper Viewpoint, autre point de vue sur Delicate Arch notre belle arche d'hier soir : c'est une vue de l'autre versant de Delicate mais bien plus loin. C'est quand même intéressant car on voit bien le plateau rocheux sur lequel est posé l'arche, la vision est dégagée. Le chemin est très fréquenté (bus de touristes sur le parking) car la montée est moins exigeante que celle faite la veille. Détail pratique : on trouve des toilettes au parking.

   Re-voiture et arrêt à Panorama Point ; puis nous prenons la bifurcation nous menant vers un autre magnifique lot d'arches : Double Arch que l'on voit au début du film "Indiana Jones et la dernière Croisade", North Windows et South Windows, Turret Arch. L'occasion de discuter avec un monsieur suisse qui apparemment donne des conférences sur la biodiversité. Le parcours de visite est facile et on a une très bonne vision des différentes arches.

   Retour sur la route principale du parc pour une vision spectaculaire : Balanced Rock. Bloc de 15m de haut, 38m en comptant le socle, et presque 3600 tonnes suspendu au-dessus du vide. Tout est dit. Ouah, le jour où il va tomber celui-là ça va faire mal dessous ! Le temps est maintenant couvert alors qu'il faisait grand beau temps ce matin ; on voit au loin des sommets qui se sont enneigés dans l'après-midi.

   Bien plus bas dans le parc, juste avant d'entamer la descente vers l'entrée, c'est Park Avenue et ses alignements massifs. Un sentier permet de les longer mais nous n'avons plus trop le temps, et l'envie, pour le faire. Nous sortons du parc, il est quand même 17h45, il fait 86°F (= 30°C). Bonne journée. Nous voulions voir Arches National Park, nous l'avons bien vu ! Ce fut notre parc préféré de tout notre séjour et il mérite bien le temps qu'on lui a consacré, et même un peu plus.

   Nous nous rendons directement à notre hébergement déjà réservé : un B&B, le Castle Valley Inn, situé comme son nom l'indique dans Castle Valley à 25km de Moab. La route longe dans sa première partie la Colorado River, autre nom mythique ! L'accueil est très chaleureux, quelques mots échangés en français, le B&B est agréable avec même un jacuzzy dans le parc utilisable la nuit ! Des DVD en français sont disponibles au salon ; à côté une carte du monde est accrochée avec des cartes postales en provenance du monde entier, d'anciens clients. Le repas est pris au Red Cliffs Lodge, très bel hôtel-restaurant-ranch mais au repas pas terrible par rapport à ce que l'on a connu ailleurs. Le service (15%) est compris dans la note, une fois n'est pas coutume.





   

 

Les photos du jour

 Jour 11 : Moab (Canyonlands - Island on the Sky)

  Consultation carte
  Dimanche 28 septembre - Jour de 7h12 à 19h05

>> Nuit bien agréable dans ce B&B, le petit-déjeuner ne l'est pas moins. Table en terrasse et nos hôtes au petit soin pour nous : nous avons notamment un somptueux pain perdu avec des fraises, du melon (c'est la région, Green Valley est réputée pour ses melons), des saucisses. Dommage de n'y passer qu'une seule nuit ; nous quittons en matinée ce petit coin de verdure en se promettant d'envoyer une carte postale de France pour compléter leur collection. Vous ne serez pas surpris : nous recommandons vivement ce B&B ! Départ tardif mais le petit-déjeuner n'était pas servi avant 8h00 : c'est l'inconvénient de la formule, pas question de petit-déjeuner de bonne heure. Et comme en plus nous avons traîné pour faire honneur à nos hôtes du jour et profiter de ce lieu, il est déjà 10h10 quand nous faisons le plein d'essence à Moab. Au programme du jour Island on the Sky : nous avons hésité avec The Needles, autre partie du parc de Canyonlands mais dont l'accès se fait plus au sud. Nous choisissons Island en raison de la possibilité de faire également Dead Horse Point qui se trouve entre Moab et Island on the sky et parce que l'on craignait que The Needles ressemble trop à Bryce Canyon (ce qui apparemment est faux).

   Sur la route d'Island, nous prenons la bifurcation pour Dead Horse Point State Park. L'entrée de ce parc régional est payante (10$) et le Beautiful Pass n'en permet pas l'accès. Le principal point de vue de ce petit parc est le... Dead Horse Point Overlook (facile !), où l'on peut voir la Colorado River creuser profondément le plateau rocheux avec en fond le plateau d'Island on the sky. La légende veut que le nom du lieu ait pour origine une triste fin pour nombre de chevaux, je vous ne la raconterai pas ici. C'est aussi le lieu de tournage de la scène finale du film "Thelma et Louise", quand la voiture tombe dans le canyon. Décidément, pas réjouissant tout ça ! Allons, en route vers l'île dans le ciel...

   Island on the sky porte bien son nom : c'est un plateau coincé entre Colorado River et Green River qui se rejoignent à quelques km au sud de Grand View Point Overlook, pointe sud de Island on the sky. Le colorado poursuit alors sa route et alimente ensuite le lac Powell. Si vous allez aux Needles, vous aurez un point de vue sur cette jointure entre les 2 rivières au Confluente Overlook. Passé le visitor center d'Island, le premier arrêt est Shafer Canyon Overlook : point de vue à pic, 300m de vide. Puis c'est Mesa Arch, Buck Canyon Overlook (altitude de 1902m) et enfin le Grand View Point Overlook (1853m) : une petite balade conduit à un point de vue pour le moins spectaculaire. Plus nous regardons et plus nous prenons conscience de l'étendue de la zone et de sa profondeur : nous dominons un plateau qui lui-même est profondément troué de gigantesques canyons. On distingue The Needles au sud et là, en dessous et comme à portée mais si petite, la piste White Rim Rd praticable en 4x4 avec quelques moucherons, pardon véhicules, dessus. Que l'on se sent petit, mais petit... Nous reprenons la voiture et le chemin du retour : aller-retour à Green River Overlook avant de quitter le parc. Nous rentrons et, une fois n'est pas coutume, arrivons de bonne heure (16h30) à l'hôtel Big Horn. Petite journée ! Nous sommes quand même un peu déçus : des paysages immenses et très impressionnants mais sans la touche émotionnelle rencontrée dans d'autres parcs. Sans doute avons-nous été trop gâtés par Arches NP et Bryce ! On regrette un peu de ne pas avoir privilégié The Needles...

  Nous avons pour une fois du temps devant nous et nous faisons les boutiques de la ville de Moab : achat de fruits en morceaux, quelques cartes postales et d'un CD de country music pour écouter car "on est sur la route toute la journée"... Le soir, nous revenons au même restaurant que la veille.


   
  Les photos du jour
 

 Jour 12 : Moab -> Monument Valley (Arizona)

  Consultation carte - Trajet estimé : 3h53 minutes pour 177 miles (avec Moki Dugway)
 Lundi 29 septembre - Jour de 7h13 à 19h07

>> Ce matin, nous jouons les lève-tôt : 5h50 ! A 7h00, nous avons petit-déjeuner et roulons déjà plein sud à destination de la légende des westerns, Monument Valley ! Le soleil n'est pas encore levé mais on le sent déjà frissonner d'impatience sur l'horizon qui petit à petit se colore. Nous passons près de l'entrée des Needles puis nous arrivons dans le village de Bluff : visite de son ancien fort (enfin ce qu'il en reste). On peut rentrer dans quelques maisons rebâties en bois et on peut y voir un chariot. Rien d'extraordinaire non plus. La poste locale est juste en face du fort, parfait pour acheter des timbres et poster nos cartes postales. Bluff c'est tout petit, pas de supermarché pour les courses. Il faut de préférence aller à Blanding.

Nous voulons faire Valley of the Gods, un Monument Valley en plus petit : c'est une piste en terre, gratuite, de 17 miles praticable dans les 2 sens. Mais comme il y a très peu de circulation, ce n'est pas un problème. En arrivant de Bluff, l'embranchement se trouve sur la route 163, un peu avant le croisement avec la route 261. C'est parti ! Piste en terre, la conduire est un plaisir. Nous croisons très peu de véhicules. La vue est sympa avec encore des roches rouges, prémices de ce que l'on verra à Monument Valley. Moment ludique qui change de la route monotone au quotidien, pas plus de 2 ou 3 voitures croisées, un bonheur. Quelques arrêts photos sur cette Valley of the Gods puis nous sortons après environ 1h30 sur la route 261, au niveau d'un "bar & bed & breakfast", tout près de la montée vers Moki Dugway. La montée se fait tranquillement, la route est en terre avec pas mal de graviers et on se fait dépasser dans la poussière par d'autres voitures . Durant la montée et encore plus en haut, on a un beau panorama. A voir. Un autre point de vue est accessible par une route en terre, c'est Muley Point Overlook. Nous redescendons les 330m de Moki Dugway, c'est plus impressionnant dans ce sens au niveau des virages. Quelques km plus loin, petit écart sur le trajet pour se rendre à Goosenecks State Park où l'on peut surplomber un méandre de la San Juan River. Il y a un peu de monde, signe que l'on approche de Monument Valley ? Quelques embarcations sillonnent la rivière en contre-bas.

   Nous passons Mexican Hat (30 miles de MV) et son célèbre rocher sombrero qui a donné le nom à la localité puis apercevons dans un ciel blanc de lumière les premières formations de rocheuses typiques de MV. L'entrée du parc (5$/personne) se fait en quittant par la gauche (à droite c'est le camping) la route 163. Nous nous garons près du Visitor Center, il est 16h : un panneau explique les caractéristiques de la piste (Valley Drive) en "francias" ! Soyons indulgent, l'effort est louable. Près de l'entrée de la piste, un habitat traditionnel indien a été reconstitué. Nous montons sur la terrasse du visitor center pour la splendide vue sur The Mittens and Merrick Bute, une des plus belles vues du site avec celle de Artist's Point ; nous prenons quelques minutes pour savourer cette vue et ce lieu mythique. Nous décidons de revenir un peu plus tard pour faire la piste au soleil couchant et allons au camping du parc, le Goulding's Camp Park prendre possession de notre cabine (cf lien "Photos du jour") réservée : pratique, pas de route à faire entre le parc et l'hébergement mais c'est le prix d'un hôtel (76$ en 2008 ). Un vrai tarif indien... Nous avons TV, douche et toilettes, pas besoin d'aller aux communs du camping. A l'accueil du camping, possibilité d'acheter des provisions.

   Nous voilà enfin sur la piste de Monument Valley : c'est super de se retrouver dans ces décors de westerns... La piste est quand même en certains endroits pas mal défoncée avec des passages sableux, surtout quand on doit mordre un peu sur la bas-côté. Le 4x4 n'est pas indispensable mais ça aide bien quand même et plus confortable qu'une voiture classique dans ces conditions. Le point de vue du parc à ne pas manquer et que tout le monde connaît, avec en option pour quelques $ l'indien "qui va bien" en fond, c'est le John Ford's point où l'on ira 2 fois : une fois à l'aller et une fois au retour pour y voir le coucher de soleil. Autre point de vue indispensable, Artist's Point. Pour nous, le plus difficile est de trouver à quel endroit être au moment où le soleil couchant va embraser la vallée !

   A noter que les navajos organisent des circuits 4x4, soit sur la piste ouverte au public soit avec des extensions sur des zones privées. C'est cher... Balade à cheval ou à pieds possible.

   Le soir, cocooning à la cabine...






   
  Les photos du jour
 
 Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Suivant